Découverte du patrimoine

.

Balade

dans le centre ancien

Cette rubrique vous guidera à la découverte du patrimoine historique du village. Vous flânerez ainsi le long des rues du Plo et de ses anciennes maison ou à la découverte de l’Eglise ou de l’emplacement de l’ancien hôpital. Vous découvrirez la distillerie coopérative et le tracé des anciens remparts.

Sentiers

de découverte

Vous trouverez dans cette rubrique une description des sentiers mis en place par le Amis de Nissan et qui jalonnent la campagne nissanaise.
Deux sentiers balisés vous attendent et vous permettront de découvrir les trésors de notre nature.

Le premier, le Sentier Jean-Pierre Albert, parcourt le sud du village et des Moulins à la Chapelle de Saint Christol, il offre un panorama incomparable sur la plaine de Nissan qui, avec les étangs de Vendres et de Lespignan, matérialise le trait de côte dans l’Antiquité.

Le second, sur le thème de l’eau, vous fera découvrir l’oppidum d’Ensérune, le canal du Midi et la trouée du Malpas.

Ce troisième parcours vous fera découvrir les espaces boisés qui couvrent les collines au sud du village et vous offrira un panorama d’un côté sur les espaces lagunaires autrefois en liaison avec la mer et d’un autre côté sur les montagnes environnantes ou plus lointaines (Pyrénées, Montagne Noire).

La flore et la faune

Nissanaises

Les rubriques qui suivent vous conduiront en images à la découverte de la faune et de la flore du village. 

Commune très étendue, aux confins de l’ouest bitterois, Nissan offre une diversité de paysages et de biotopes qui abritent une richesse naturelle sans précédent. Le terroir de Nissan est en effet partagé entre des zones humides vestiges des anciennes lagunes isolées de la mer par la formation, à partir de l’Antiquité, du cordon littoral et des zones de collines oligo-miocènes, derniers contrecoups de l’orogenèse pyrénéenne.

Les plaines marécageuses attirent une faune variée d’oiseaux migrateurs ou sédentaires. La flore des collines, au-delà de ses caractéristiques de milieu aride traditionnel caractérisé par le chêne kermès, l’Alavert, l’Argelas ou le Genévrier, comprend des stations de nombreuses espèces d’orchidées sauvages. La part cultivée du terroir est dominée par la vigne mais voit depuis quelques années l’expansion de la culture de l’olivier et la réapparition de céréales.

Commune très étendue, aux confins de l’ouest bitterois, Nissan offre une diversité de paysages et de biotopes qui abritent une richesse naturelle sans précédent. Le terroir de Nissan est en effet partagé entre des zones humides vestiges des anciennes lagunes isolées de la mer par la formation, à partir de l’Antiquité, du cordon littoral et des zones de collines oligo-miocènes, derniers contrecoups de l’orogenèse pyrénéenne.

Retour haut de page